Le rouge à lèvres Liptensity de chez MAC, teinte BURNT VIOLET : ma première déception MAC !featured

IMG_57200

Pour la première fois, j’ai décidé de vous parler d’un rouge à lèvres MAC… que je n’ai pas aimé ! C’est une première en effet… puisque, facile, ça ne m’était jamais arrivé ! En effet, quand MAC a sorti sa nouvelle gamme de rouge à lèvres Liptensity, j’ai forcément craqué devant la teinte Burnt Violet, un joli prune foncé, qui tire vers le noir, au fini Satin

IMG_57299

En effet, si la couleur est un concentré de tout ce que j’aime, et que le packaging est sympa et pratique, puisque la couleur du rouge à lèvres est indiqué directement sur le tube (top si on en possède plusieurs… c’est quand même plus facile de s’y retrouver… !), déjà je trouve que le raisin n’est absolument pas pratique : la forme ne permet pas, mais pas du tout une application précise, ce qui vous oblige à l’appliquer au pinceau – bon, ça va, mais perso, je trouve ça chiant. Ensuite la texture est hyper crémeuse, voir trop crémeuse. Donc, si vous voulez un rendu net et propre, vous êtes obligé d’utiliser un crayon pour tracer un contour, sinon la matière bouge à mort. Là encore, rien de méchant, mais c’est chiant. En plus de cela, c’est assez étrange, mais la texture n’est pas homogène du tout lorsque vous l’appliquez sur vos lèvres, vous vous retrouvez avec des genre de « grains » de pigments qui ne s’étirent pas (si vous regardez attentivement la photo, vous verrez de quoi je parle) et qui laisse des marques sur vos lèvres, pas très jolis d’ailleurs puisque ça ressemble à des peaux mortes… Comptez du coup plusieurs couches en superposition pour un rendu « homogène », sachant qu’au final, vous obtiendrez un rendu semi-opaque.

IMG_57500

Pour un fini satin, je trouve que le rouge à lèvres ressemble davantage à un rouge à lèvres de la gamme Creemsheen de par son rendu, qui est il, faut se l’avouer, tout de même, très brillant.

Ensuite il a tendance à transférer sur les dents, et un peu partout là où votre bouche passera… si vous mangez/buvez, c’est la catha = retouches assurées ! Niveau tenue, là encore je la trouve pas terrible… Bref, pour 23 euros, je le trouve vraiment pas terrible.

Voilà pour cette revue, j’avoue que ça change de d’habitude puisqu’en général, je suis toujours méga emballée par mes rouges à lèvres MAC… mais bon, il fallait bien une première ;) En attendant la prochaine revue, je vous fais plein de bisous & je vous dis à très vite…

Add comment