Le déodorant solide au palmarosa de chez Lamazuna : un déo naturel, vegan & 0 déchets !featured

Lamazuna est une marque que j’avais découvert sur la blogo il y a quelques temps. Au détour de mon magasin bio, j’avais fini par tomber sur leur shampooing solide pour cheveux gras que j’avais envie de tester depuis un moment. Ce qui m’avait fait craquer ? Le concept, les valeurs de la marque, les jolies couleurs du packaging, mais aussi les super avis que j’avais lu sur la blogo. Ce shampooing, ce fut un sacré coup de coeur ! Je vous en ai d’ailleurs déjà parlé sur le blog, et j’étais vraiment – et je suis toujours – grave emballée par ce shampooing qui est vraiment foufou et transforme mes cheveux en crinière de sirène. D’ailleurs depuis, je l’ai acheté de nouveau, et je l’utilise toujours.

Ensuite, 2ème expérience avec la marque, se fut lors d’une commande passée sur Greenweez où j’avais décidé de testé leur dentifrice solide. Là par contre, j’avais été beaucoup moins emballée – rappelez vous, pas assez « frais » pour moi, beaucoup trop friable… (pour en savoir plus, si vous n’avez pas lu ma revue, c’est par là).

IMG_10955

Depuis, la marque m’a permis de tester d’autres de leurs produits, et j’ai décidé de commencer par vous parler de leur déodorant solide au palmorosa, vendu 12,50 euros, et que j’utilise depuis un peu plus d’un mois et demi.

IMG_10888

Comme les 2 autres produits dont je vous ai déjà parlé, le packaging – bien que ce soit un simple petit emballage en carton – est super joli : de belles couleurs bien vives – très estivales au passage. En plus, toujours dans un objectif 0% déchets, cette petite boîte est compostable !

IMG_10944

Niveau composition, là également on est sur quelque chose d’irréprochable, 100% naturel, made in France, fait à la main, cruelty free & vegan, avec des ingrédients qui sont, pour certains d’entre eux, labélisés bio.

Sodium bicarbonate, cocos nucifera oil*, cetearyl wheat straw glycosides (and) cetearyl alcohol, acetum, kaolin, candelilla cera*, cymbopogon martini oil*, geraniol*, limonene*, linalol*.
* labellisés bio

IMG_10911

Pour celles que ça intéresse, voici quelques explication des ingrédients végétaux :

Candelilla cera* : cette cire tirée d’un arbuste du Mexique donne au déodorant sa consistance solide.

Cetearyl wheat straw glycosides (and) cetearyl alcohol : ils stabilisent la composition.

Cocos nucifera oil* : huile de coco qui nourrit la peau,

Acetum : antistatique,

Cymbopogon martini oil* : huile essentielle de palmarosa, qui grignote les bactéries.

Geraniol*, limonene*, linalol* : ce sont des composants de l’huile essentielle de palmarosa qu’il est obligatoire d’indiquer sur l’étiquette.

IMG_10899

Et voici quelques explication des ingrédients minéraux :

Sodium bicarbonate : régule le pH du déodorant,

Kaolin : argile blanche, utilisée pour ses propriétés purifiantes et assainissantes.

Comment on l’utilise ? Rien de bien compliqué ! Au final, il s’utilise comme une pierre d’Alun. Il suffit de passer le déodorant sous l’eau – froide ou chaude – puis de le passer sur les aisselles. Attention, le déodorant doit être bien mouillé. Il doit glisser comme un pain de savon entre des mains mouillées.

IMG_10922

Mon avis ? Ce déodorant n’est pas un anti-transpirant donc il n’empêche pas de transpirer.

Comme à chaque fois – je suis une grande utilisatrice de Pierre d’alun depuis des années – cela me perturbe toujours de me voir transpirer, c’est une sensation qui m’est un peu désagréable. Néanmoins, les odeurs sont bien neutralisées. Je l’applique pour ma part le matin avant de partir, et le soir après ma douche. Après un gros mois 1/2 d’utilisation, il a a peine diminué, il est donc, en plus d’être écologique, économique. Point positif : il ne tâche pas les vêtements. A la différence de la pierre d’Alun, il est nécessaire de se laver les mains après avoir appliqué le déo : ce n’est pas grand chose, mais c’est une nouvelle petite habitude à prendre puisqu’on se met inévitablement de l’eau et un peu de produit sur les mains.

Après un petit temps pour l’apprivoiser (quant à l’application), c’est un bon déodorant, en plus de toutes les belles valeurs associés à la marque ainsi que leur démarche !

IMG_10999

Pour les journées dites « classiques », le déodorant est efficace, sans aucun problème ! En période de stress, les moments où je coure partout, où je m’active beaucoup… le déodorant par contre n’est plus assez efficace. Malheureusement, comme pour la pierre d’Alun, pas facile de faire des retouches en cours de journée sans avoir accès au lavabo, ni même de le transporter dans son sac à main. Mais bon. Pour les journées où je sais que je ne vais pas arrêter, je prévois et je repasse à la pierre d’Alun.

IMG_10811

Je passe à la pierre d’Alun également après m’être épilée ou rasée les aisselles, car je trouve le déo un peu irritant à ces moments-là.

Pour le transporter, vous pouvez soit utiliser un vieux pot de confiture, un tupperware, un petit bocal, ou même le petit pot en verre de la marque – le mien, je l’ai acheté sur le site Greenweez, au prix de 5 euros.

IMG_10866

En bref

Après un mois d’utilisation quasi quotidienne, j’ai commencé à avoir des plaques rouges au niveau des aisselles… alors ce n’était pas aussi important ni aussi douloureux qu’avec le déodorant crème Soapwalla (j’avais les aisselles carrément brulées avec celui-ci), mais quand même - je pense que j’ai bien fait d’arrêter l’utilisation quotidienne à temps.

Je pensais être allergique aux huiles essentielles, mais je pense être plus intolérante au bicarbonate de sodium. Soit intolérante à lui seul, soit peut-être à son association avec les huiles essentielles, je ne sais pas. Alors j’ai simplement arrêté de l’utiliser pendant quelques jours, et j’ai ensuite décidé de l’alterner avec ma pierre d’Alun. Plus d’irritations depuis… En tout cas, j’adore le format, et le concept ! Il est efficace, et même s’il irrite un peu, cela n’en fait pas moins un bon déodorant.

Et vous, vous connaissez ce déo naturel ? Vous avez déjà eu l’occasion de l’essayer ? Si oui, vous êtes emballées par l’efficacité ? Vous avez constaté des petites irritations ? En attendant, je vous dis à très vite pour une nouvelle petite revue, et je vous fais pleins de baisers !

Add comment