J’ai testé les patchs anti points noirs !featured

Coucou les chatons. Aujourd’hui on va parler d’un truc un peu dégueulasse…des comédons dit « ouverts », plus communément appelés les points noirs. J’ai découvert que certains appelaient ça « les vers de peau »… encore plus dégueu. Bref.

Les points noirs ? Qu’on se le dise, c’est une saloperie de pore qui s’obstrue à cause d’une accumulation excessive de sébum, qui s’oxyde au contact et qui devient… noir ! On les trouve sur le visage (pour notre plus grande joie), et surtout au niveau du nez.

L’excès de sébum (et donc, la prolifération des points noirs) peut être limité par des gommages réguliers, des masques, mais surtout par le nettoyage de votre visage à l’aide de produits adaptés. Pour ma part, j’utilise tous les matins, le nettoyant moussant à la pulpe de tamarin de chez Clarins, le meilleur ami des peaux mixtes à grasses (dont je vous ai déjà parlé ici) que j’utilise avec ma tosowoong, et une éponge Konjac au charbon de bambou.

Pour vous aider également à diminuer les points noirs, une autre étape est primordiale : une routine démaquillage de qualité ! Pour ma part, je me démaquille à l’huile démaquillante MAC, après je peaufine le démaquillage avec l’eau micellaire de Bioderma pour peaux mixtes ou grasses (Sébium H2O), et je rince avec ma lotion Wonder Pore de la marque Etude House (dont je vous ai parlé ici). Ensuite j’applique mon eau florale à la Rose de Sanoflore, avant d’appliquer mes soins de nuit (mon huile de nuit détox de Caudalie, et ma crème de nuit Prodigieuse de Nuxe).

J’ai une routine plutôt bien bien rodée qui me permets, quand même (et heureusement) de réduire mes sécrétions (rien que ce mot, je le trouve dégeu) de sébum, et de diminuer mes points noirs sur mon nez (je les aurais tous un jour, je les aurais !!!!)

Mais bon, même avec ces efforts, j’ai toujours des points noirs. Après avoir baissé les bras, en me disant que de toute façon, ayant une peau mixtes (zone T grasse), j’en aurais toute ma vie, que je devais apprendre à vivre avec ces immondices, et que j’étais foutue, j’ai décidé de tester l’efficacité des patchs anti point noirs.

Qu’est ce que c’est ? C’est un genre de bande d’épilatoire, mais pas pour les poils, pour les comédons (miam), qu’on se fout sur le nez, et qui est sensé les attraper par la peau du cul, pour les virer une bonne fois pour toute (« Libéré, délivré…. »).

Sceptique sur leur efficacité, mais préférant ça à l’idée d’aller acheter un tire comédon en pharmacie ou chez Sephora pour 8,50€ (bon, je pense que je m’y résignerais un jour mais bon), j’ai décidé de tester un patch anti points noirs !

m2220538_P56601_princ_la copy.jpg

En passant une commande sur le site my korean-makeup, j’ai décidé de me délester d’1€70 pour essayer un patch de la marque The Face Shop, le Volcanic Clay.

IMG_9741.jpg

Ce qu’il vous promet ?

« Le Volcanic Clay Blackhead Charcoal Nose Strip est un patch pour le nez formulé au charbon de bois, qui permet de déloger les points noirs facilement.

Grâce à l’argile volcanique qu’il contient,  le Volcanic Clay Blackhead Charcoal Nose Strip permet de clarifier la peau, tandis que le charbon de bois agit sur les points noirs et les impuretés.
Il laisse la peau douce, purifiée et sans défauts ! »

Bref, assez parlé, voilà la bête :

IMG_9757.jpgIMG_9758.jpgIMG_9762.jpg

Comment l’utiliser ?

IMG_9749.jpg

Après avoir nettoyé votre peau, humidifiez la zone du nez (à l’eau chaude, pour dilater un peau les pores).

Enlevez le film de protection, et placez le patch (côté noir sur la peau) sur le nez, en collant bien le patch.

Laissez le patch sécher (environ 15 minutes), puis enlevez le délicatement.

IMG_9771.jpg.jpg

Oui, on a l’air con…

IMG_9782.jpg

Le résultat ? 

Qu’on se le dise, le patch n’enlève pas TOUS les points noirs. Ca aurait été trop beau pour être vrai. Et puis, dans tous les cas, ils finissent par revenir… Hé oui, ces petite choses là, « ça s’en va et ça revient... » MAIS, dans l’histoire, c’est quand même pas mal efficace. Oui, on voit le résultat immédiatement. Déjà, vous voyez vos comédons (ces gros bâtards) extraits jusqu’au bulbe (oui, encore une fois, désolée, c’est pas glamour, mais bon…) collés sur votre patch tout sec. C’est dégeulasse, mais l’efficacité est là ! La première fois, j’ai eu un peu du mal à le poser, ce qui fait que le patch a surtout pris d’un côté du nez et moins de l’autre, mais c’est un coup de main à prendre.

Alors, moi, je dis oui, et je dis vive les patchs anti points noirs ! Bon soyez indulgentes, je n’ai pas voulu vous montrer mes comédons collés sur le patch, je suis un peu pudique des comédons. Mais je me soigne ;)

En bref, après un petit patch, vous vous sentirez…

signature.png

Add comment