J’ai testé les lingettes démaquillantes lavables : opération 0% déchets dans ma salle de bain !featured

Les lingettes démaquillantes lavables, vous connaissez ? Ce sont des petits carrés, ronds, ovales (ce que vous voulez), en tissus (coton, coton bio, eucalyptus…) qui vous permettent de vous démaquiller. Mais ici, opération 0% déchets : à la différence des cotons « classiques », ici on ne les jette pas à la poubelle !

IMG_08455

Mes petites lingettes à moi viennent d’une petite boutique sur Alittlemarket qui s’appelle Bidules de Princesse. C’est une boutique qui regroupe les créations d’une maman Sylvie & de sa fille, Marielle et qui sont toutes 2 passionnées de couture.

Ces lingettes en imprimé pastèque, qui sont il faut le dire, trop mimi, sont vendues au prix de 18 euros pour 10disponible ici. Elles sont livrées dans un petit pochon idéal pour les transporter, les stocker quand elles sont sales en attendant de les passer en machine, mais également de les laver, ce qui permet d’éviter de les perdre dès le premier lavage en se mêlant avec votre linge :)

IMG_08255

Après chaque utilisation, vous n’êtes pas obligé de les laver directement : il vous suffit de les rincer à l’eau chaude pour pouvoir prolonger d’une fois leur utilisation avant de les passer en machine.

Sachez que bien évidemment, les lingettes ne vont pas rester blanche très longtemps… elles risquent de se tacher & de se ternir (bah oui, puisqu’on démaquille du maquillage…) mais elles restent tout à fait utilisable ! Le seul soucis à la longue serait donc celui-ci, surtout pour celles qui aiment terminer leur démaquillage par le fameux coton de « test final » qui est censé rester blanc à la fin du démaquillage quand la peau est parfaitement propre.

En tout cas, sachez que ces petites lingettes sont un petit geste écolo qui permet de réduire considérablement le nombre de déchets ET de faire des petites économies : moi par exemple, avant d’utiliser ces petites lingettes ainsi que de l’huile démaquillante (où pour le coup, le démaquillage se fait à la main), j’utilisais en moyenne 2 cotons le matin et 4 à 5 le soir – sans compter ceux pour le dissolvant par exemple, ce qui fait 6 à 8 cotons par jours. Ce qui fait une moyenne de 6 par jours, soit 2190 cotons par an.

IMG_08300

Un paquet de coton classique coûte entre 0,50 et 2,50 le paquet de 50 coton, sur une moyenne de 1,50 euros le paquet de 50, on arrive vite à un total de 50 paquets de cotons en moyenne par an, soit un coup de moyen de 65 euros par an. Cela peut paraître peu, mais au final si vous achetez des lingettes comme celles-ci au prix de 18 euros (je conseille d’acheter 2 paquets – soit 20 lingettes – afin de favoriser le roulement, un pochon de sale, hop on sort l’autre le temps de laver, sécher le 1er… et ainsi de suite), cela vous revient à 36 euros pour 20 lingettes, ce que vous rentabilisez en 6 mois et, chaque coton démaquillant lavable peut se réutiliser en moyenne 300 à 500 fois (soit environ 3 ans d’utilisation).

IMG_08400

En plus de cela, il faut savoir que même si vous utilisez des cotons bio & équitable, c’est un bon point, mais le coton reste une plante très gourmande en eau (et pas que)… en effet :

Le coton conventionnel est la culture la plus polluante au monde. Pour 2,5% des surfaces cultivées dans le monde, cette culture utilise 25% des insecticides et 11% des pesticides mondiaux. Sa culture nécessite jusqu’à 30 traitements par an. On considère qu’elle est responsable de l’intoxication de 1 million de personnes et de 22 000 morts par an (chiffres OMS).

Petit bonus, et pas de moindres : L’eau utilisée. On considère qu’il faut, pour la production de 1 kg de coton entre 7 000 et 29 000 litres d’eau.

source : ici

Alors oui personnellement, je continue tout de même à utiliser des cotons jetables pour le vernis à ongle par exemple, puisque je n’ai pas envie d’abimer mes lingettes lavables. Mais vous l’aurez compris : je consomme beaucoup moins de cotons. Comme j’ai pu vous le dire un peu plus haut : je me démaquille à l’huile, et donc avec mes mains. Ma gelée nettoyante visage (de chez Akane, je vous en parle bientôt !), je l’utilise également avec mes mains.

J’avais donc déjà considérablement réduit ma consommation de coton, puisque je ne l’utilisais plus que pour appliquer mes toniques & mes lotions. Maintenant, je fais ce geste beauté avec mes belles lingettes pastèques, et sachez quelles sont toutes aussi efficaces. Un côté de mes lingettes est en imprimé pastèque – assortie au pochon, l’autre en polaire (100% coton), ce qui permet de ne pas irriter la peau, surtout pour celles qui ont la peau sensible.

IMG_08488

Sachez que sur la boutique Bidules de Princesse, vous pouvez retrouver également des lingettes imprimé pomme & citron. Vous pouvez également sur Internet, trouver comme je vous l’ai dit un peu plus haut, d’autres matières selon ce que vous recherchez, tout est une question de préférence :)

En tout cas, je suis ravie d’avoir intégré ce petit geste écolo (et économique) dans ma salle de bain ! Et vous, que pensez vous du principe de vous démaquiller avec des petites lingettes lavables ? Vous connaissez ? Vous les utilisez déjà ? En tout cas, on se dit à très vite pour un nouvel article à venir très prochainement… Pleins de baisers sucrés !

Add comment

Cancel Reply