Cette journée où j’ai vidé mon PEL chez MAC…featured

photo (25)

Bon, y’a des jours comme ça où on se dit qu’on aurait mieux fait de rester couché. Aujourd’hui, je vous le dit, j’aurais mieux fait de rester au lit. Je devais passer chez MAC (printemps, Lille) pour « regarder » (j’insiste sur le regarder…) une poudre matifiante repérée sur le net quelques jours plus tôt. Ayant la peau mixte, avec une zone T bien grassouillette comme il faut, je suis toujours à la recherche de produits efficaces pour combattre la brillance…

Bref, tout va bien. Je rentre dans le Printemps, j’arrive au stand MAC et je me promène par-ci, par-là. Je tombe nez-à-nez avec les poudres matifiantes qui m’ont l’air super sympa. Bref, la vendeuse arrive, je papote avec elle des différentes teintes qui sont proposées. Au final, je craque et je lui dit « allez, je vous la prends ». Pour me donner bonne conscience, je me suis dit « ça c’est un achat utile, c’est pas superflus, et ça te permettra d’arrêter de briller comme un vers luisant… ». Oui c’est vrai, et je vous jure, je suis de bonne foi. Enfin, je l’étais jusque là.

La bonne foi s’est arrêtée au moment où la vendeuse m’a demandé si j’avais besoin d’autre chose. Je lui dis que dans le doute, j’allais faire un tour dans le stand. Histoire de voir hein…

Et là, je ressors avec mon poids en make-up, pour le plus grand malheur de mon compte bancaire qui hurle à la mort de dessèchement. Ce genre de réaction, ça m’arrive parfois. Des craquages incontrôlés où je ne compte plus, je ne calcule plus, je ne réfléchis plus, comme une gosse qui achète un énorme paquet de bonbons chez un confiseur. Ca y ressemble, sauf que ça coûte pas le même prix. Bref, même si je vais manger des pâtes tous le mois de septembre pour me remettre à flots, je suis aux anges. Oui j’ai dépensé des sous, oui j’ai acheté du make-up, m’en faut pas plus pour être heureuse. Je suis un peu tarée…

Bref, voici mes craquages du jour :

On commence par celle sans qui rien ne serait arrivé, la poudre matifiante pressée, teinte medium dark. Son prix ? 23,50 euros pour 12g.

IMG_19022

C’est une poudre pressée matifiante, conçue pour contrôler la brillance sans apport visible de couleur ou de texture. D’abord conçue pour un usage professionnel où il est souvent nécessaire de faire des retouches, la poudre matifiante contient du mica et de la silice qui absorbent le surplus de sébum et atténuent la brillance à la surface de la peau. Elle s’applique avec la houppette qui l’accompagne ou avec un pinceau à poudre comme le 129 de chez MAC. Parfaite pour les retouches sur le fond de teint Studio Fix.

IMG_19177IMG_19233

Du coup… forcément, j’ai craqué également sur le fond de teint poudre Studio Fix, teinte NW22. Son prix ? 30,50 euros pour 15g.

IMG_19433IMG_19488

Fond de teint et poudre à la fois, le studio Fix conjugue bonne couvrance et facilité d’application. Conçu pour être utilisé à sec : la poudre et les pigments restent à la surface de la peau pour lui donner un aspect mat et velouté. Il contient de la silice dont le rôle est de contrôler le sébum en l’absorbant et du talc qui procure un fini plus lisse, plus mat et moins réfléchissant. Le talc micronisé offre une texture superbe tout en laissant la peau respirer. Longue tenue, on peut l’appliquer au pinceau, à l’éponge ou à la houppette.

IMG_19455IMG_19566IMG_19544

On continue par un autre achat, la poudre de finition pressée Prep+prime. C’est une poudre que j’utilise depuis plus d’un an, et que j’ai cassé il y a 2 mois. J’étais bien obligée d’en racheter… c’est une poudre lissante qui vous donne un teint de poupée. Bref, c’est un de mes indispensables teint. Son prix ? 21 euros.

IMG_18888

Plus précisément, c’est une poudre pressée qui matifie le teint et fixe le maquillage pour un fini parfait. Cette poudre soyeuse atténue l’apparence des pores, des imperfections et des rides. Elle aide à fixer et à faire tenir le maquillage. Elle convient à toutes les carnations et peut être utilisée avec tous les fonds de teint MAC. Elle peut aussi être appliquée sur la peau nue préalablement hydratée pour donner au teint un aspect naturel et frais. Soumis à des tests dermatologiques, ne favorise pas l’acné et convient aux porteurs de lentilles.

IMG_18788IMG_18766

Ensuite, j’ai terminé la semaine dernière ma base lèvres Prep+prime, donc forcément, on rachète. Idéale pour pour lisser, affiner et hydrater vos lèvres avant l’application du rouge à lèvres, et le faire tenir plus longtemps.

IMG_19633IMG_19700

Cette base est surtout indispensable pour améliorer le rendu des rouges à lèvres de la gamme Retro matte et Matte. Son prix ? 16 euros pour 1,7g.

IMG_19711IMG_19733

Ensuite (parce que c’est pas encore fini…), j’ai craqué pour le blush de texture Sheertone Shimmer, teinte Jollymix qui est un joli rose bonbon irisé. Le prix ? 21,50 euros pour 6g.

IMG_17344IMG_17477

Il peut sembler très pigmenté, mais de par sa texture, il a un effet frais, glow et léger qui sublime les pommettes en douceur. Pas d’effet boule à facettes, le fait qu’il soit irisé apporte juste un rendu lumineux. Ce blush laisse un joli effet « joues pincées » tout en transparence.

IMG_17444IMG_17566

Pour terminer (enfin), j’ai craqué pour deux rouges à lèvres de la gamme Amplified. On commence par le rouge teinte fusion pinkun genre de corail-fushia, vous voyez ? Une beauté sans nom, pour moi qui suis une grande dingue de tout ce qui se met sur les lèvres et qui s’apparente à du corail. Le petit dernier, le rouge teinte show orchid, un fushia un peu glitter, lui aussi très pigmenté.

Mais ces deux derniers, je vous les garde pour un prochain billet ! Histoire d’en garder un peu quand même… :)

Bref, je ne vous avais pas menti, ruinée je suis ! Merci MAC.

signature.png

Add comment