Avant/après : relooking d’une table de nuit sixties !featured

Hello :) Si vous avez lu mon dernier article, vous avez du voir que j’emménage bientôt dans MA maison, ma nouvelle maison, la maison de mes rêves… et en attendant cette date je TREPIGNE d’impatience… pire qu’une gosse le jour de Noël ! Alors j’avoue  pour que l’attente soit plus agréable et moins pénible ahah qu’il est possible que Maison du monde soit ma nouvelle maison temporaire, et que des ballades chez Action (et j’en passe) soient devenues mon noveau passe-temps favoris en quête de déco – j’avoue à demi-mots avoir fait quelques folies ! En plus de quelques nouveautés dont je vous parlerais bientôt (mais surtout sur Instagram !), j’ai commencé à relooker des petites choses par-ci par-là & à bricoler quelques vieux meubles ! Ma nouvelle maison dispose d’un petit atelier/établi, alors j’avoue en plus que pendant que l’Homme sera au bricolage & au jardinage, je compte bien m’installer confortablement et continuer mes petits relookings de meuble ;)

Je pense donc vous présenter ici quelques unes de mes réalisations façon avant/après, surtout de 2 meubles sur lesquels je suis en train de bosser et qui, je pense, vont être plutôt pas mal… surtout ce gros buffet en bois massif qui ne paye pas de mine & que j’ai déniché à 50 euros sur Le bon Coin.

IMG_74744

Ce que je suis en train de lui faire subir ? un ponçage du plateau que je compte laisser façon « bois brut », avec juste une couche de vernis transparent mat pour le protéger, et je compte peindre l’ensemble du « corps » du meuble avec une peinture noir mat de chez Libéron. J’ai commencé & je peux vous dire que j’ai hâte de le voir une fois terminé dans mon salon ;)

Table de nuit sixties !

Alors, premier meuble à faire l’objet d’un article : une table de nuit ! En effet, j’ai terminé il a pas si longtemps un petit meuble sixties que j’ai déniché sur une brocante au prix de 5 euros… je cherchais depuis longtemps une table de nuit dans ce style, et puis je n’avais pas réussi à trouver quelque chose qui me plaisait dans les boutiques… alors si, mais à des prix assez élevés, et j’avoue, je n’étais pas prête à investir une centaine d’euros pour une table de nuit. Quand j’ai vu ce petit meuble par terre, je me suis dit : c’est ça qu’il me faut – je savais qu’avec pas grand chose, il aurait été parfait ! Je sais que ce genre de meuble « redevient à la mode » et, est parfois vendu à des prix exorbitants… mais là, c’était le jackpot ! J’étais prête à mettre peut être 15 euros… et quand j’ai entendu le prix : 5 euros, j’avoue que je n’ai pas réfléchi très longtemps !

Le seul problème pour cet avant/après, c’est que je n’ai pas pris de photo « globale » du meuble avant, mais pour le coup c’est pas très compliqué, le meuble avait la même couleur que la porte de devant que j’ai laissé « dans son jus » !

IMG_4740

Au final, cette table de nuit m’a couté :

- 5 euros pour le meuble,

- 1 euros environ de papier de verre (Leroy Merlin),

- 5,79 euros pour le petit rouleau laqueur (Leroy Merlin),

- une petite dizaines d’euros pour un petit pot (0,5L) de peinture multi-supports – directement à la machine à teinter, couleur choisi sur le nuancier (Brico Dépôt).

= ce qui fait un total d’un peu plus de 22 euros pour une table de nuit comme neuve, sachant que si vous avez déjà du matos (genre rouleau…) vous pouvez encore réduire les coûts, et qu’avec la peinture restante, vous pouvez faire plein d’autres trucs !

Les différentes étapes :

- j’ai tout d’abord dévissé les pieds que j’ai poncé… disons que c’est l’étape la plus chiante & la plus longue ! Le problème avec ce genre de meuble ancien, c’est qu’ils ont toujours une sacrée couche de vernis… il faut donc poncer jusqu’à obtenir un rendu bien lisse, une couleur brute homogène, et un toucher « doux ». Ensuite, si vous voulez, vous pouvez appliquer un vernis mat pour protéger le bois, c’est mieux, mais ce n’est pas obligatoire.

IMG_45588

- J’ai ensuite dépoussiéré le meuble, et je l’ai nettoyé rapidement, avec une éponge et à l’eau claire/eau savonneuse pour être certaine que le meuble soit bien propre avant l’application de la peinture.

- J’ai ensuite appliqué la peinture à l’aide du rouleau laqueur en 3 couches – attention de bien attendre entre les couches de peinture & à bien nettoyer vos pinceaux également entre chaque.

IMG_4539- Quand le meuble a séché, j’ai tout simplement revissé les pieds, et le tour est joué !

IMG_4562

Alors, plutôt facile pour un résultat plutôt chouette non ? :) Franchement, j’étais ravie du résultat, et l’Homme a adoré ! Pour un gros 20 euros, franchement, je n’ai pas trouvé mieux en boutique, et puis c’est toujours une petite fierté que de bricoler un meuble soit-même non ?

Le prochain article de ce style sera – j’espère ! – consacré à mon gros buffet (celui dont je vous ai parlé un peu plus haut dans cet article…) ! ça change un peu du make-up, mais un petit article déco de temps en temps, perso, je trouve ça sympa !

D’ailleurs, petite parenthèse, si vous êtes à la recherche de vêtements de qualité pour travailler en extérieur (perso pour la maison, bosser dans mon atelier ou jardiner, mais pour le boulot ça marche aussi) ou pour bricoler, je vous conseille la marque Engelbert Strauss, une marque Allemande crée en 1948. C’est une marque que je connais depuis pas très longtemps, et pas forcément facile à découvrir puisque je crois qu’il n’y a pas de boutique en France, et comme c’est une marque très accès professionnelle… c’est pas forcément évident ! Néanmoins malgré le fait que pour l’essentiel la marque propose des vêtements professionnels, des chaussures de travail et des équipements d’entreprise vous pouvez commander directement sur l’e-shop, même si vous êtes des particuliers comme moi. La marque propose surtout, et c’est ça qui m’a intéressé, des produits très résistants, de très bonne qualité, et tout à fait portables dans la vie de tous les jours, que ce soit pour bricoler, ou même par exemple, aller au ski etc…

Par exemple, moi j’ai trouvé chez eux quelques pièces que je trouve idéales pour moi (et même pour l’Homme), pour travailler à la maison & dans le jardin et, je n’ai rien à redire sur la qualité de la marque. Au final,  comme vous pouvez le voir sur la photo, ce sont des articles que je peux même porter dans la vie de tous les jours (je vise surtout le sweat zippé noir). Idem pour la veste verte façon polaire, et le gilet matelassé sans manches, je les utiliserais volontiers quand j’irais skier… Je vous invite à aller jeter un oeil à leur boutique en ligne (ici), vous pourrez y trouver votre bonheur si vous êtes à la recherche de ce genre de vêtements, qui sont au final vendus des prix similaires à ce qu’on peut trouver chez Decath’ mais à une qualité je trouve pour le coup plus intéressante.

PicMonkey Collage

Gilet matelassée noir sans manches – ici / Veste à capuche molletonnée vert – ici / Sweat zippé noir – ici.

Alors voilà, j’espère que cet article vous aura plu, et en attendant le prochain, je vous fais plein de bisous & je vous dis à très vite ! ;)

Add comment